Sort des malades dans les hôpitaux maliens : Une hécatombe hors du commun

centre-hospitalier-universitaire-gabriel-toure-chu

« Avoir un cœur de pierre», c’est avant qu’on ne fasse un tour dans les hôpitaux maliens. Ces maisons destinées à redonner espoir et sauver  de vie, sont devenues en crescendo des lieux des mafieux, des business, des vols des médicaments, des trafics de tout genre.

Les comportements inhumains des certains agents, caractérisés par la négligence et les manques de volontés, continuent de mètre en péril la vie des pauvres patients. Malgré l’état critique du patient,  il lui faut impérativement quelqu’un pouvant assurer les nécessaires, pour que les médecins veuillent le consulter.

Parfois, ce sont les médicaments volés par les médecins, qui seront prescrits aux patients même s’ils ne correspondent pas à la nature des maladies détectées. On leur impose ensuite de les payer avec eux. A cet effet, faudra t-il s’attendre à la guérison de ces patients-là ?

Par ailleurs, le tarif de la nuitée des pavillons avec lits et sans lits varie d’un hôpital à un autre. Souvent les artères utilisées par manque de salles d’hospitalisation, constituent des bonnes affaires pour les agents. Pendant ce temps, les responsables devant lutter contre ces pratiques ignobles s’en vont se soigner hors du continent.

A longueur de journée, le cri du cœur des pauvres citoyens sont entendus, cependant ne suffit pas pour que les autorités du pays prennent des mesures idoines contre le fléau.

Poulo/malinet.net

Pin It

One thought on “Sort des malades dans les hôpitaux maliens : Une hécatombe hors du commun