Sup’Management :Cheick Tidiane Dembélé (Master), Djamana Touré (DUT) et Mohamed Sidibé (Licence) sont les 3 majors de la promotion 2016-2017

supDepuis hier, 235 étudiants (48 : DUT, 101 licences et 86 masters) de l’université privée Sup’Management sont sur le marché de l’emploi.

La cérémonie de graduation de cette 16ème promotion dénommée Moriba Camara “, s’est déroulée le samedi 16 décembre 2017, dans le Centre aéré de la BCEAO sis au quartier Sotuba de Bamako. Elle avait pour l’invité d’honneur, M. Boubacar Tandia, vice-président de l’Organisation patronale des industriels du Mali (OPI).

« Chers lauréats, vous qui êtes aujourd’hui les 235 ambassadeurs de Sup’Management, au bout d’un village, di l’adage, il y a un autre village. Celui où rentrez s’appelle le marché du travail et de l’emploi, mais beaucoup d’entre vous, sans doute, créerons leurs propres entreprises, et c’est mieux. », c’est en terme que le DG de Sup’Management, Mamadou Habib Diallo s’est adressé aux lauréats.

Il les a ensuite exhortés à toujours avoir un plan B, plan C et peut-être un plan D. « Soyez capable de polyvalence et d’innovation ; Ayez l’humilité de toujours apprendre, et l’audace de toujours apprendre ; soyez serviable et courtois, sans jamais être complaisants ni obséquieux… », a-t-il lancé.

Pour sa part, l’invité d’honneur de l’évènement a exprimé toute sa disponibilité à l’endroit des futurs serviteurs de la nation, pour tout besoin relatif à l’appui conseil. Les trois étudiants qui furent les majors de la promotion 2016-2017, dénommée ” Moriba Camara “, sont entre autres : Djamana Touré (DUT), Mohamed Sidibé (Licence), Cheick Tidiane Dembélé (Master).

Rappelons que la cérémonie de graduation de cette 16ème promotion revêtait deux symboliques particulières, dont la première est le devoir de mémoire et de reconnaissance, notamment envers un homme qui fut le pilier du corps professoral du l’établissement, notamment le regretté feu Moriba Camara rappelé à Allah, l’Eternel Vivant, mais dont le souvenir demeure impérissable dans les mémoires au Sup’Management, surtout celles des 235 lauréats qui viennent de mériter son parrainage.

Poulo/malinet.net

prompppr

Pin It

Commentaires fermés