Tombouctou : Deux éléments de la garde nationale tués à Gossi

Les faits se sont produits en plein cœur de la ville de Gossi, dans la région Tombouctou, aux environs de 19 heures passées.

Deux éléments de la garde nationale ayant pour noms Adama Koné et Souleymane Diallo, ont été tués d’une balle dans la tête. C’est à la sortie de leur camp que des individus armés non identifiés sur des motos ont ouvert le feu sur eux.

Une situation qui survient alors que cette localité fait face à un afflux massif de réfugiés fuyant la crise sécuritaire au Burkina Faso.

Signalons que la dernière attaque survenue dans cette localité remonte au 6 novembre dernier causant la mort d’un caporal de la garde nationale et la blessure d’un adjudant de la gendarmerie.

Ces actes portent bien évidemment la signature du groupe de soutien à l’Islam et aux Musulmans (JNIM).

 kibaru

Pin It

Commentaires fermés