Toubakoro: les populations vivent toujours le supplice de présumés djihadistes

nara-ville-regionDans la commune de Toubacoro, située à moins de 200km de Bamako dans la région de Koulikoro, les populations continuent de vivre sous le joug des djihadistes.

“Ils ont tous l’air jeune, enturbannés et se pavanent avec leurs armes dans nos marchés”, témoigne un habitant de la zone. “Ils prêchent dans nos mosquées et ont ordonné la fermeture de plusieurs écoles”, ajoute de son côté un élu local, sous le couvert de l’anonymat.

Mais dans la journée d’hier, selon des sources locales, un autre cap a été franchi: deux femmes ont été “sévèrement battues” à Dandougou par ces présumés djihdistes parce qu’elles n’étaient pas voilées. Sur place, des élus locaux dénoncent une “situation inacceptable” et craignent qu’elle “ne continue à s’empirer.” Dans la zone, c’est déjà la deuxième fois que des femmes se font violentées par les nouveaux maîtres des lieux pour “non port du voile.”

Depuis début novembre, leur présence a été signalée dans cette zone, à moins de 200km de la capitale Bamako. L’armée avait mené une opération de ratissage dans de nombreux villages dont Toubacoura, Toubacoro, N’Gounadou ou encore Ballaba. Et des suspects ont été arrêtés. Mais sur place, les autorités locales exigent une présence permanente des forces maliennes pour dissuader les djihadistes.

Mikado FM

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>