Treize morts dans les inondations au Mali

Les inondations au Mali, créées par les fortes pluies et la crue des cours d’eau, ont fait à la date du 17 septembre 13 morts, 14 blessés et 137.605 sinistrés, selon un bilan communiqué à la presse, mercredi à Bamako, par le directeur de la protection civile.

Selon le colonel Seydou Doumbia qui s’exprimait au cours d’un point de presse quelque 15600 ménages sont touchés par ces inondations qui, en outre, menacent « 183.000 personnes (…) dans les prochaines semaines, voire les prochains jours ».

Le directeur national de l’hydraulique, Yaya Boubacar, qui prenait part à la rencontre avec les journalistes, a souligné que la situation pourrait s’aggraver à cause de fortes pluies sont attendues prochainement au Mali.

« En ce qui concerne la ville de Bamako, la cote d’alerte du fleuve Niger est de 380 centimètres. Cette cote a été atteinte le 9 septembre. Présentement, nous sommes à 393 centimètres. La météo prévoit encore de la pluie. Et chaque fois qu’il pleut, le niveau de l’eau va continuer à monter. Donc, ce que nous demandons, c’est que réellement les dispositions soient prises auprès des usagers, en l’occurrence les populations riveraines pour éviter tout désagrément », a dit Yaya Boubacar, précisant toutefois que les morts ne concernent pas Bamako.

S’agissant de la capitale malienne, des sites y ont été identifiés pour accueillir les sinistrés, selon le directeur national de l’hydraulique qui assure que des vivres et du matériel sont en train d’être rassemblés en vue de soulager les populations dans les zones les plus touchées.

AD/cat/APA

Pin It

Commentaires fermés