Une délégation des bailleurs du Fonds pour la Consolidation de la Paix salue la contribution des Nations Unies et de ses partenaires aux efforts de paix au Mali

https://minusma.unmissions.org/sites/default/files/styles/full_width_image/public/field/image/photo_2_0.jpg?itok=VQmolnYq

 

Du 1er au 6 octobre, une délégation des bailleurs du Fonds pour la Consolidation de la Paix a effectué une visite de travail au Mali. La délégation comprenait notamment les représentants des pays donateurs comme la Belgique, le Canada, le Danemark, la Norvège, les Pays-Bas, le Royaume Uni et aussi les représentants du Fonds pour la Consolidation de la Paix basé à New York.

Les membres de la délégation ont profité de leur séjour au Mali pour s’enquérir des efforts de consolidation de la paix au Mali, en particulier ceux déployés dans le cadre du Fonds pour la Consolidation de la Paix, en particulier dans la région de Gao.

 

https://scontent-frt3-1.xx.fbcdn.net/v/t31.0-8/p720x720/22291116_1409293235854805_4998468337677977931_o.jpg?oh=27b9d5a24f26854c55077d24a50f6943&oe=5A7B3247

 

La délégation a pu s’entretenir avec plusieurs responsables maliens de haut niveau dont S.E.M. Abdoulaye Diop, Ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Coopération Internationale, M. Marc Dabou, Directeur adjoint à la Direction Générale des Collectivités Territoriales, M. Hamoudi Sidi Ahmed, Président du Collège Transitoire de Taoudénit et de son homologue de Ménaka, M. Abdoul Wahab Ag Ahmad Mohamed, sur l’appui de l’ONU aux efforts nationaux de consolidation de la paix.

Dans un communiqué publié le  2 octobre, M. Abdoulaye Diop a déclaré qu’ : « Il convient de rappeler que la présente visite intervient six mois après la tenue, les 11 et 12 mai 2017, à Bamako, de l’Atelier d’évaluation de la première phase du PBF au Mali ( 2014-2017), dotée d’un budget d’environ 17 millions de dollars US. Cette première phase a permis la réalisation d’importantes activités dans les régions de Gao et Tombouctou, notamment dans les domaines de l’éducation, la réintégration des personnes déplacées et réfugiées, la promotion des jeunes et des femmes ».

 

https://scontent-frt3-1.xx.fbcdn.net/v/t31.0-8/p720x720/22382360_1409295615854567_8698340275911980242_o.jpg?oh=670278890615af7fe34f975624bdaeef&oe=5A70420B

 

La délégation a visité Gao, le 5 octobre, en compagnie de la Représentante spéciale adjointe du Secrétaire Général des Nations Unies au Mali, Coordonnatrice Résidente du système des Nations Unies et Coordonnatrice Humanitaire, Mme Mbaranga Gasarabwe et du Directeur adjoint des Organisations Internationales, et de  M. Sidiky Koïta, représentant du Ministre malien des Affaires  étrangères, de l’Intégration africaine et de la Coopération internationale. Dans la cité des Askia, la délégation a rencontré les bénéficiaires des projets et des réalisations conjointes dans les cercles de Gao, Bourem, Ansongo et de Ménaka, ainsi que les autorités administratives notamment M. Boubacar Bagayoko, Gouverneur de la région de Gao par intérim.

La délégation a pu observer l’implication effective des bénéficiaires dans le processus de paix, à travers leur participation aux différentes activités mises en place par la MINUSMA et les agences des Nations Unies, dans le cadre des programmes du Fonds pour la Consolidation de la Paix au Mali. De nombreux bénéficiaires de ces projets ont témoigné de l’amélioration que ceux-ci ont  apportée dans leurs vies. D’après l’une des femmes ayant bénéficié du projet d’accès à la justice et la sécurité pour les femmes victimes de violences sexuelles et basées sur le genre, « On ne va plus retourner au stade d’avant le conflit. Maintenant nous irons vers un stade où la femme pourra s’affirmer et voir son rôle actif dans la gestion de conflits, pour elle-même, pour sa famille, pour ses enfants et même pour les générations futures. »

À la suite de ces échanges, la délégation a exprimé sa totale satisfaction et reconnaissance à tous les partenaires dans leur implication et engagement soutenus aux efforts nationaux de consolidation de la paix.

 

https://scontent-frt3-1.xx.fbcdn.net/v/t31.0-8/p720x720/22339267_1409295909187871_1196475288554560171_o.jpg?oh=4c8873df4cd8790cabea36585466d2f4&oe=5A7D38A7

 

Dans la région  de Gao, cinq projets financés par le Fonds pour la Consolidation de la Paix au Mali  ont été mis en œuvre par les agences et la Mission des Nations Unies pour la première phase de financement. Ils portent, entre autres, sur  le processus de cantonnement à Kidal mis en œuvre par le Bureau des Nations unies pour les services d’appui aux projets (UNOPS) United Nations office for Project services ; l’ éducation pour la consolidation de la paix au nord du Mali mis en œuvre par le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) ; l’appui au renforcement des capacités de résilience aux conflits des femmes et des jeunes dans les régions de Gao et Tombouctou par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI). Ce lot de projets inclus aussi celui sur les  « Solutions pour la réintégration durable et pacifique des personnes déplacées internes (PDI) et des réfugiés rapatriés dans les régions de Gao et de Tombouctou » par l’Office International des Migrations (OIM) et le Haut-commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) ; et en dernier lieu, l’accès à la justice et la sécurité pour les femmes victimes de violences sexuelles et basées sur le genre porté par ONU Femmes, le Fonds des Nations Unies pour les Activités de Population UNFPA, et la MINUSMA.

 

Rappelons qu’au titre du Fonds pour la Consolidation de la Paix, huit agences des Nations Unies (le PNUD, l’ONUDI, l’UNICEF, l’OIM, le HCR, UNOPS, ONU Femme et UNFPA), la MINUSMA et des organisations de la société civile unissent leurs efforts depuis le début de 2014, sur un total de 11 projets, dont 6 sont mis en œuvre conjointement. Ils  visent à réduire les conflits et prévenir leurs résurgences. Ces projets, qui ont une durée de 18 mois pour la plupart, représentent un budget global de 16.9 millions de dollars américains

Pin It

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>