Vives tensions à Tombouctou après des propos attribués au Premier ministre Les manifestants exigent des excuses officielles et publiques de Dr Boubou Cissé

La Cité des 333 Saints a tourné au ralenti toute la journée d’hier mardi 3 septembre 2019. En effet, des manifestations parfois violentes émaillées d’affrontements, ont été recensées DANS plusieurs endroits de la ville. Toute la journée, Barkhane, la MINUSMA et mêmes les Famas ont été empêchés de tout mouvement dans la ville.

Les commerces sont restés fermés. Les banques, des ONG et d’autres services administratifs ont été paralysés. Les manifestants réclament des excuses officielles et publiques du Premier ministre sur des propos qui lui auraient été attribués et la reprise des travaux de la route Léré-Tombouctou-Goundam-Niafunké.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source: l’Indépendant

Pin It

Commentaires fermés