Et c’est Le Driant qui nous en informe ?

Le scoop, car c’est un scoop, vient de Jean Yves le Driant, en marge de la Rencontre de Dakar sur la sécurité : mardi dernier, des éléments de la Plateforme et la Cma ont mené une patrouille conjointe dans la Région de Kidal. Le ministre français émerveillé ira jusqu’à dire qu’il n’en croyait pas ses oreilles et qu’avec la volonté tout est possible. Il a bien raison sur ce point et tous ceux qui connaissent bien les dynamiques du Nord malien savent que rien n’est au dessus des capacités de populations qui se côtoient depuis des siècles dans la résilience à l’adversité et à la précarité. La question n’est donc pas que combattants de la Plateforme et de la Cma soient devenus compagnons.

Car ils ne s’étripaient plus depuis que les chefs politiques et militaires des deux mouvements se sont réunis en septembre pour crever l’abcès. Notre étonnement vient de deux faits : un, que ce soit un ministre français qui apprenne la nouvelle aux Maliens et deux que l’armée malienne n’ait pas participé à la patrouille. N’oublions pas que les conclusions de la dernière réunion du Comité de Suivi de l’Accord faisaient explicitement état de patrouilles associant l’armée malienne, les troupes onusiennes et les forces des deux mouvements ennemis il y a peu. Question donc : que s’est-il passé pour que la patrouille révélée par Le Driant n’ait pas inclus les Famas et les soldats de la Minusma?

Pin It

Commentaires fermés