Politique de renégociation des contrats miniers au Mali : Le Pr Niang éventre le « secret » du ministre Cissé sur la place publique

Le ministre des Mines, Dr Boubou Cissé était l’invité de la 5ème édition de « Le Grand débat économique » qui s’est déroulé, le samedi 14 novembre 2015, dans la grande salle de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali  (CCIM). Au cours de cette émission qui avait pour thème : « La place de l’or dans l’économie du Mali », des discussions houleuses ont opposé le ministre au Professeur Abdoulaye Niang, Directeur du Centre de recherche et d’études stratégiques « Sènè » qui occupait la chaise du deuxième invité.  Si durant le débat qui a duré plus d’un tour d’horloge, le ministre Boubou Cissé a eu du mal à convaincre son partenaire d’en face, l’entretien a failli terminer en queue de poisson. Vers la fin de l’émission, la colère du Pr. Niang est subitement montée d’un cran  face au ministre qui n’arrivait pas à lui donner satisfaction sur presque toutes les questions soulevées.  Finalement le Professeur s’est laissé emporter lorsque le ministre a tenté de faire croire à l’assistance de l’existence d’un cadre de concertation entre son département et la société civile sur la question de renégociation des contrats miniers au Mali. Il n’en fallait pas plus pour que Mr Niang se mette à éventrer sur la place publique le « secret » du ministre Cissé. Selon le Professeur, le ministre a sa propre société civile. « Nous ne faisons pas partie et nous le seront jamais », a dit Abdoulaye Niang en regardant droit dans les yeux du ministre Boubou à la recherche d’un regard soutenant son état d’âme dans la salle. En tout cas à suivre le regard de Niang, le ministre a choisi une société civile sur laquelle il peut dicter sa volonté. C’est ça aussi le Mali d’IBK.
Youssouf Z

Source: Lerepublicainmali

Pin It

Commentaires fermés