Le Maroc accusé d’être impliqué dans les attaques terroristes en Tunisie

arton52790-6141c
En Tunisie, l’émission d’investigation “Blacklist”, citant une source sous couvert d’anonymat, a évoqué l’implication directe du Maroc dans les opérations terroristes notamment de Rouhia, du Musée du Bardo et de l’hôtel du Sousse. La Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) en Tunisie a décidé d’interdire de rediffusion cette émission diffusée sur la chaine “Tounesna”.
L’émission d’investigation “Blacklist” diffusée sur la chaine Tounesna est dans le collimateur des autorités tunisiennes. En effet, citant une source sous couvert d’anonymat, l’émission d’investigation a évoqué l’implication directe du Maroc dans les opérations terroristes notamment de Rouhia, du Musée du Bardo et de l’hôtel du Sousse. Ce qui n’a pas été du goût de la police de la communication audiovisuelle, la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA), qui a tout bonnement décidé du retrait de l’émission sur toutes les plateformes où elle pourrait être diffusée.

Selon Yabiladi, la décision a été notifiée par le HAICA, dans la matinée du mercredi 2 novembre 2015, au journaliste-présentateur, au directeur de la chaîne lors de leur audition. « Le journaliste s’est reposé sur une seule source à partir de laquelle il a tiré des conclusions. Il s’agit d’un travail de journaliste d’investigation et on ne peut donc se suffire d’une seule source », a tranché le président de la HAICA, dans un communiqué repris par la presse tunisienne.

Toujours selon le site marocain, la HAICA reproche en outre la diffusion d’images choquantes de cadavres et de sang. « La diffusion de pareilles images est en contradiction avec la déontologie du métier et constitue une atteinte à la dignité humaine », indiqué l’instance de régulation de l’audiovisuel tunisien, qui a ajouté que le cas de la chaîne Tounesna sera examiné lors de la prochaine réunion du conseil où des décisions devraient être prises pour éviter que pareille situation ne se reproduise.

Afrik.com

Pin It

One thought on “Le Maroc accusé d’être impliqué dans les attaques terroristes en Tunisie